Cueillez dés aujourd'huy les roses de la vie
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cérémonie du mariage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maewenn

avatar

Messages : 1094
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: La cérémonie du mariage   Jeu 21 Juil 2011 - 17:42

[On est le 22 juillet du coup hein.]

L'église construite en grès rose, s'élève majestueuse devant les yeux des convives. Les cloches se mettent à tinter joyeusement. Aujourd'hui est un grand jour pour qui connait les Mariés. Il n'y a encore quelques mois, si l'on avait demandé aux proches de ces deux la, personne n'aurait imaginé un jour être ici. Lui, le Comte, vieux ronchon parmi les ronchons, terreur intrépide, sans coeur tout ca tout. Elle, la Baronne, peste bretonne, tornade, chieuse, capricieuse, qui collectionnait les hommes comme on collectionne les chaussures, du moins c'est ce qu'on pensait. Nan rêvez pas, vous n'aurez pas la liste desdits amants. Bref ... qui donc aurait un jour pensez que ces 2 la se marieraient ? C'est que des demandes en mariage, ils en avaient eu à la pelle, trouvant à chaque fois une excuse pour refuser ou annuler.

Bref, lancons nous un peu dans le bisounoursisme que j'adore au plus au point. Il était une fois, une gentille princesse que tout le monde il adorait. L'était belle, intelligente, douce, tendre tout ca tout ca, la perfection incarnée. Un vilain méchant comte tomba totalement n'amoureux d'elle. Si si c'est vrai. Tous les moyens étaient bons pour obtenir ses faveurs. Il alla jusqu'a la droguer pour qu'elle accepte enfin de l'épouser. Nan c'est pas ca ? Ah ...

Bon on retente. Donc on a toujours la Princesse et le Comte. La princesse, comme on l'a dit, c'est une chieuse capricieuse au possible. Et le Comte, un ronchon qui n'aime personne. Et la 'tention ... intervient le héros de l'histoire. Un charmant jeune homme qui connait nos 2 protagonistes. Il a, depuis bien longtemps, envie de trouver une épouse au Comte, et la peste lui semble toute trouvée pour remplir ce role. Des courriers échangés. Un Comte ronchon comme à son habitude et une Chieuse qui l'envoie chier parce qu'il ne daigne pas lui répondre. Puis une rencontre, plus ou moins manigancée avec le héros de l'histoire. La mome qui s'impose en douceur au bras du Comte et lui qui tellement surpris de son geste, ne répond rien. De jours en jours, ils apprendront à s'apprivoiser, à s'aimer. Et ils finissent par visiter très souvent la cale mais ca on le dira pas ca plairait pas aux religieux.

Et voila comment tout à commencer. Maintenant revenons au mariage. Ca va commencer hein. Chuttttttttttttt.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
toni_montana

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Ven 22 Juil 2011 - 16:30

Dans une salle attenante,le comte finissait de se préparer avec l'aide de deux serviteurs. Alors que l'un d'eux finissait de lui enfiler sa veste , un autre approchait sa cape. Le comte s’agaçait d'un rien et s'en prenait volontiers aux pauvres domestiques. il rendait difficile la tache de ceux ci en faisant les cent pas dans cette pièce.

une fois prêt , celui ci vérifie les derniers détails de son costume, tout devait être parfait


Ma couronne? ou est cette foutue couronne???

un des domestiques ose une réponse balbutiante

Sur votre tête coms ...

Le comte grommelle mais ne répond pas faisant mine de ne jamais avoir posé la question, il continue le check up de sa tenue. chaque nouveau détail est un drame et les pauvres domestiques ne peuvent que subir les sautes d'humeurs beaucoup plus vives qu'à l' accoutumée.
Une fois qu'il a refait le tour complet de sa tenue, il se tourne vers un des domestiques.


Les alliances? ou sont les alliances? et mon témoin ? allez file! vas me chercher Cerdanne. Et au pas de course !!!
Revenir en haut Aller en bas
cerdanne

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Ven 22 Juil 2011 - 19:25

A peine as t elle eu le temps d'essuyer un front d'Aristotélicienne tout neuf tout beau, qu'elle s’emmêle déjà dans l'habillage.
Non content d'être baptisée, elle est en robe...Pas le choix...

Dernière inspection des froufrous et ajustement de la crinière qu'a sa porte tambourine des coups de détresse..


Le com's ! M'dame il vous réclame...

Bordel de...
J'arrive; j'arrive...


Les pieds .... nus??
Bottes enfilé à la hâte. Pas de panique, sous le tissus on voit pas ses petons..
..


Groumpffffffff....


Et la voilà qui part comme une flèche, ..mais a petit pas hein , maudites dentelles et maudites manches....

Dernier lissage de l'ensemble chevelur- tenue face à la porte et légers grattouillis avant de passer un bout de nez...


Vous m'avez fait mander Com's?

Revenir en haut Aller en bas
Guillaume_de_Jeneffe

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Ven 22 Juil 2011 - 20:44

[Pendant ce temps, à Vera Cruz... ah non, devant l'église]

Et oui, comme prévu, ou espéré, voire redouté, c'est selon, Guillaume était bien présent à Espalion. Il avait à peine eu le temps de descendre depuis Paris, laissant derrière lui les rumeurs des combats et des négociations qui secouaient Berry, Touraine, Maine et autres provinces regroupées sous le vocable de Ponant, vocable que d'ailleurs il leur refusait à chaque occasion qui se présentait à lui. Il s'était engagé – sauf circonstances exceptionnelles – à assister au mariage de celui qui fut son seigneur lorsqu'il possédait encore Calmont-de-Plantcage. Il est des choses bien étonnantes qui se décident en taverne...

Arrivé en temps et en heure, il avait pu s'arrêter en une auberge et y abandonner son équipement de voyage – gambison, bottes, cape – pour revêtir une tenue plus adaptée aux circonstances. Hélas pour la somptuosité de l'événement, il observait les consignes du deuil royal et avait dû renoncer aux pourpoints colorés pour s'habiller de noir. Et si la qualité des tissus et de la teinture témoignait de sa puissance financière, il n'en restait pas moins qu'il risquait de détonner dans l'ensemble d'une toute autre manière. Pensez. Le mariage d'une baronne bretonne, voila qui, dans l'esprit du Flamand, risquait bien de l'envoyer au beau milieu d'une réunion de personnalités qui ne devaient porter Paris en leur cœur. Dire que cela avait été pour l'empêcher de se déplacer serait mentir. Peut-être même fut-ce le contraire. Suicidaire le Grand Escuyer de France ? Certainement. Mais il paraît qu'on n'est pas chevalier sans un certain grain. Qui était, je puis vous l'assurer, des plus présents dans sa psychologie.

Les précautions avaient donc été prises en conséquence et c'est une légère cotte de mailles qu'il avait revêtu sous son pourpoint de sable, n'en laissant ressortir que quelques lignes dorées au niveau du col. Jean sans Peur avait d'ailleurs été immortalisé de la sorte, et cet usage n'était pas prêt de se voir abandonner. Le noir dominait donc, de pied – les poulaines – en cap – le chaperon. Seules touches de couleur, son collier de chevalier de la Licorne et son baudrier fleurdelysé dans lequel reposait l'épée qui symbolisait sa charge. On était à un mariage, il convenait donc de faire honneur aux futurs époux en faisant un effort vestimentaire. Du moins était-ce ainsi que Guillaume voyait la chose. Pour quelqu'un de plus sensé, ou de plus peureux, l'idée de porter des lys au beau milieu de potentiels ennemis mortels aurait été d'office cataloguée dans les « Fais jamais ça, stronzo ». Je ne parlais pas d'avoir un grain, tout à l'heure?...

La question à éclaircir maintenant était la raison de sa présence si loin de sa pluie nationale, ou presque. Et bien, parmi ses qualités innombrables – ici le narrateur met trois heures à récupérer de son fou rire – on comptait chez le Flamand une incapacité presque absolue à refuser un service à une belle dame. Or donc, il avait rencontré en taverne une belle chevalier rousse – enceinte mais c'était un détail – qui lui avait offert de devenir son cavalier au mariage qui nous occupe aujourd'hui. Cavalier d'une chevalier bretonne, le défi l'avait tenté plus que de raison. Et voici donc pourquoi il attendait ladite dame, à l'entrée d'une église ou, sans nul doute, il aurait à saluer des dizaines de personnes qu'il ne connaissait ni d'Eve ni d'Adam. Pour le moment du moins...
Revenir en haut Aller en bas
Aalys

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Ven 22 Juil 2011 - 22:59

[Arrivée déjà quelques jours plus tôt]

Le Chevalier Breton - bientôt Françoys mais ceci est un détail - qu'elle était attendait non sans une certaine appréhension ce jour. La peur d'officier ou quoi que ce soit d'autre n'était pas présente mais c'était l'impatience qui la dominait. Pourtant d'un naturel patient, il se trouvait qu'elle n'avait fait que rabâcher les oreilles de la future mariée d'un seul nom. Oui, parfois il en faut peu mais à dire vrai c'était là une première qui la laissait pantoise.

Une lettre qu'elle avait guetté lui parvint enfin qui, dans l'instant qui suivit, la motiva à revêtir sa tenue de Diaconesse. Loin d'apprécier celle ci, ne mettant pas vraiment ses formes en valeur quoi qu'elle eut perdu ce ventre arrondi, la soutane était pourtant obligatoire. Sa longue, très longue et lisse chevelure de feu ne ressortait que plus sur la blancheur du tissu, ce qui n'était pas pour lui déplaire.

Une douce bise à la jeune mariée qui ne tarderait pas à suivre ses pas sous peu pour ensuite se diriger à grands pas vers la bâtisse sainte. Point d'épée ceint sur ses hanches féminines, ce qui lui faisait tristement défaut, ne sentant pas le plat de la lame taper sur sa cuisse gauche, juste dotée d'un livre de Vertu. La parfaite panoplie..
Pourvu qu'elle se change aussitôt la cérémonie terminée pour faire honneur plus dignement aux festivités, de son rang et surtout au Chevalier des Flandres qui avait gentiment répondu favorable à son audacieuse invitation.
Lys avait d'ailleurs craint qu'il ne refuse sous quelque prétexte, notamment de sa future ex bretonnattitude - je le rappelle - et ce fut avec une certaine joie qu'elle accueillit son acceptation ainsi que le pardon qu'il devrait normalement quérir.

Arrivée sur la parvis de l'église, quelques personnes qu'elle salua sans s'arrêter, ses yeux d'émeraudes traquant plutôt une unique présence qui ne tarda pas à apparaître. Tout de sable vêtu, deuil oblige, il restait de loin l'invité le plus charismatique...Du moins pour elle. S'approchant alors du Grand Escuyer de France, le temps jouant en sa faveur de par les invités tardifs, elle l’interpella gentiment.


Je suis ravie de vous voir icelieu Guillaume.

Un sourire comme seule elle savait les faire, sincère, avant de le dévisager. Le regard était chose importante et elle ne dérogeait jamais à planter celui ci dans les yeux de l'autre.
Et puis, comme pour ajouter quelque chose ou rassurer d'une quelconque manière :


Je vous rassure, vous n'êtes pas le seul Français invité.

Revenir en haut Aller en bas
Guillaume_de_Jeneffe

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Sam 23 Juil 2011 - 8:28

[Au niveau de l'invité le plus charismatique... en même temps, il est tout seul, ça aide]

Et on voudrait encore qu'excommunié une ou deux fois et réintégré aussi souvent dans le Saint giron romain, il apprécie l'Eglise quand celle-ci imposait de telles tenues à celles qui la servaient. C'est beau l'espoir. Et dire qu'à lire le Roman d'Alexandre il avait appris qu'en Orient les prêtresses étaient nues. De quoi vous donner de sérieuses envies d'hérésie. Guillaume riait sous cape de ses positions pour le moins hétérodoxes et se promettait de s'en aller se confesser rapidement. Quoique pour le moment, plutôt qu'à la confession, son esprit était tourné à la contemplation. La chevalier toujours bretonne – pourvu que ça dure aurait dit un trouvère canalien, ce à quoi Guillaume n'aurait pas agréer, est-il besoin de le préciser ? – n'était en effet pas dénuée de charme et le Flamand entendait bien s'en assurer une nouvelle fois, mais sans cette absence de courtoisie qui caractérisait certains de ses domestiques. Avec l'âge, on apprend la discrétion. Pour une fois que ça sert à quelque chose...

Et déjà elle était là, devant lui. Lui rendant son sourire, le Flamand déplora
in petto qu'elle ne lui tendît point la main pour procéder au baise-main mais, ne s'en laissant pas compter, s'inclina largement.

- Belle chevalier, le ravissement est partagé, je puis vous en assurer. Preuve en est que je n'ai point failli à ma promesse, malgré qu'Espalion soit bien loin de Paris. Mais que en ferait-on pour ne pas décevoir pareille hôte.

Portant un instant son regard sur la bâtisse consacrée, il en apprécia l'architecture tout en poursuivant la discussion : « Qui plus est, vous me faites découvrir de bien belles et charmantes choses en m'invitant icelieu, ce dont je ne peux que vous savoir gré. Le risque encouru par un Français, même si vous venez d'en diminuer l'importance – bien qu'il eut été... plaisant de se retrouver seul entouré de Bretons, cela me rappellerait mes jeunes années –, est à la hauteur de la récompense ».

Il marqua ensuite une courte pause car s'il aimait à discuter, il ne pouvait oublier, et la soutane venait le lui rappeler, que son interlocutrice était indispensable à la réussite de la journée. Quoique provoquer une guerre entre France et Bretagne par l'enlèvement d'une pas encore ex-Bretonne ne lui aurait pas causé plus de remords que cela, il n'était pas là pour ça. Qui a dit « Pour le moment... » ?

« Or donc, quelle mission attribuerez-vous donc au cavalier de la diaconesse en charge de ce mariage ? Dois-je vous mener à l'autel ou m'arrêter plus tôt et gagner seul l'un des bancs de cette église ? »
Revenir en haut Aller en bas
Alba

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Sam 23 Juil 2011 - 10:09

Le ciel était dégagé,les oiseaux gazouillaient..un temps idéal pour la noce.
Il avait choisit sa plus belle tenue achetée en Provence pour l'occasion.
Peu a peu,les invités arrivaient sur le parvis..
Il se mit sur le cotés,saluant les arrivants.
Une fiole de chouchen dans la veste,il attendait..

Calme..calme lui avait demandé sa nièce...tu leur a déjà fais assez de mal comme ça,laisse le plus beau jour de ma vie se dérouler..sans occire du français..tu sais l'amour qu'ils te portent depuis la guerre de Provence...

Il avait accepté pour lui faire plaisir...non sans regret...
Revenir en haut Aller en bas
IMAGINE

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Tréguier en Bretagne

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Sam 23 Juil 2011 - 19:18

. Une heure avant la cérémonie.

Dans une chambre du domaine où elles ont passé la nuit.

Gin vient de fouiller son bagage posé sur son lit. Rien. Elle se penche regarder alors sous le lit. Rien. A travers le miroir, elle lance un regard noir à zak qui se pomponne devant la commode tout en fredonnant.

La main sur sa hanche, le coin des lèvres pincées :

- dis donc zak, est-ce que par un heureux hasard hasardeux tu n'aurais pas , sans faire exprès bien sur, touché à mes bas beiges ?

Gin attend la réponse en tapotant du pied. Le fredonnement de zak s'arrête une fraction de seconde et reprend aussitôt. La rousse se peigne les cheveux devant le miroir et prend bien soin de se décaler légèrement pour ne plus y croiser le regard de la blonde. Cette dernière plisse ses yeux et se dirige vers le lit de la rousse. Pas la peine de trop chercher, les bas beiges sont étalés en plein milieu.

- hey zak, tu ne vas pas me croire, mes bas sont partis tout seuls sur ton lit... Elle les récupère, repasse derrière zak et toujours par miroir interposé la regarde en lui montrant les bas.

La rousse ne se démonte pas, lui adresse même un bref sourire en inclinant sa tête sur le coté et continue à se lisser la chevelure... ha oui on a failli oublié la petite précision .. elle ne fredonne plus, elle chantonne maintenant. Gin soulève ses sourcils et bouche bée s'en retourne s'assoir sur son lit pour enfiler ses bas. Un bas est glissé sur une jambe, un regard à zak à travers le miroir. L'autre bas à l'autre jambe et un autre regard est lancé. Gin se redresse, enfile ses jupons, sa robe et repart au milieu de la chambre , se voir dans un petit bout de miroir sur le coté, que zak n'accapare pas, . Elle croise le regard de la rousse et détourne son regard vers son image. Elle fait un tour sur elle-même.. Lisse sa robe par endroit et retourne se mettre son corset.

- zakkkkkkkk tu vas être en retard si tu ne bouges pas ton séant ! je ne sais pas ce que tu as aujourd'hui mais tu es .. ailleurs non ?



Revenir en haut Aller en bas
toni_montana

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Sam 23 Juil 2011 - 20:31

[Toujours dans la salle attenante...]

Le comte ajustait les derniers détails de sa tenue. A l'entrée de Cerdanne , il repousse son serviteur

Ah te voilà !

il reste quelques secondes a l'observer.

Tu vois que quand tu fais un effort , tu ressembles a une dame! faudrait que tu essaies plus souvent , tiens ...

Le comte sourit en mettant les derniers détails au point

Hm, dis moi ... tu as les alliances ? nous pouvons y aller?

Revenir en haut Aller en bas
Milady

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Sam 23 Juil 2011 - 21:19

Non loin de l'Eglise

Elle les imaginait déjà hurler qu'elles ne savaient pas tenir leur rangs; La comtesse de Cassis et l'Illustre de Provence avaient passé la veille du mariage , en tenue de roture , à boire des verres incognito, dans une taverne d'Espallion. résultat : gueule de bois pour la comtesse.

Ainsi Constance se trouvait non loin de l'Eglise, habillée comme il se devait, bien que ce ne fut la tenue prévue au départ qui avait dû être changée suite à l'enterrement de la reyne de France. Elle se se dirait jamais assez qu'elle était contente de ne pas appartenir à ce royaume. La soleil laissait glisser ses rayons sur le visage de Constance, qui en profitait pour dessaouler avant le mariage. Ne pas être fraîche au mariage de l'homme qui lui avait fait l'honneur d'accepter d'être le parrain de son fils serait une insulte.

Tandis que le soleil inondait la femme, elle sentait en elle s'effacer doucement son présent pour revenir à son passé de rouergate. Fini les soucis lis à la provence et le Marquisat. La régente se revoyait sergent de Rodez...
Elle allait se rendre au mariage d'un homme qui à cette époque lui paraissait être le très Haut lui même, un être intouchable et lointain. Le genre de personne qui savent et nous non.

La seule autre personne qui lui avait fait cette impression était Hersende de Brotel, la Marquise des alpes Occidentales qui ne pourrait être là parce qu'elle avait été enlevée.

Un regard vers Miss.


J'ai hâte que la cérémonie commence, je suis certaine d'y voir des personnes que je connais et n'ai vu depuis longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
misslafan29



Messages : 2
Date d'inscription : 18/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Sam 23 Juil 2011 - 21:52

Non loin de l'Eglise.

Algaranna frotta sa tête.

Mgrmmpfff J'ai mal...J'ai pas dû abuser ...
Habillée dans une belle robe rose pâle, elle avait choisi cette tenue, surtout dû à l'enterrement de la Reyne, elle n'avait pas voulu offenser les françoys en portant une robe de couleur éclatante, surtout bien rouge.
Sentant le soleil inonder sur son visage, elle ferma les yeux en essayant calmer son mal de tête. Puis, elle tourna vers Milady.

-J'espère que je pourrai voir ce jeune marié que j'ai eu peu d'occasions de lui parler.

Après un moment, elle glissa un mot :
-C'est quoi la bouteille qu'on a bu hier soir?
Revenir en haut Aller en bas
natale

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 12/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Dim 24 Juil 2011 - 13:24

[par là quoi]


Bon, le Rouergue ce n'est pas foncièrement la France, pays de chèvres, quoique la France fait fort en chèvres aussi. Quand à la Bretagne n'en parlons pas.
Enfin, il était là en voisin, c'est sûr Toulouse c'est la porte à côté, et puis surtout il venait pour les "pas encore mariés mais sur le point de l'être". Ce grand Comte et cette baronne des prés salés, de sacrés carafons. Et il aimait ça.

Il entre dans l'édifice sacré et entend déjà le léger souffle des accents, du breton... oui vous n'êtes pas encore en territoire conquis mes chers, d'ailleurs c'est plutôt l'inverse qui se produira en ce jour heureux normalement, et un accent venu d'on ne sait-où que l'occitan n'a entendu que très rarement, si rarement qu'il ne sait même pas d'où ça vient. A part peut-être du ch'nord, en tout cas au-dessus de la Loire.
Il opine légèrement du chef afin de saluer les exotiques en attente d'apercevoir les indigènes. Non pas les chèvres, les mariés bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Henry_de_Silly

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 04/10/2010
Localisation : Sarlat, Comté du Périgord et de l'Angoumois

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Dim 24 Juil 2011 - 14:52

Se demandant ou était sa place, le témoin de la mariée, faisait le tour de l'église, admirant les vitraux et saluant les invités déjà présents.
C'est alors qu'il reconnu la Terreur de l'Ouest, le Lion des Guérande, Albatrus, le seul, l'unique.


Bien le bonjour, Votre Grace de Saint Malo !
Comment vous portez-vous, depuis tout ce temps ? Sur vos deux jambes, cela je le vois, mais à part ça, comment allez vous ?
Vous venez respirer le bon air du Royaume ? J'ai cru comprendre qu'en Bretagne il était resté aussi fétide - si pas plus - qu'au jour ou je m'en suis allé ...
En tous les cas, cela me fait fort plaisir de vous revoir !
Revenir en haut Aller en bas
cerdanne

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Dim 24 Juil 2011 - 14:53

[ ...toujours dans la salle attenante...]


Elle reste un moment interdite devant l'allure de Toni.
Le regard planté sur lui, elle grimace devant son regard à lui et tapote machinalement les vagues interminables de tissus qui l'encombre...



Plus souvent, ben tiens...
Ah oui les alliances...


Et sans plus de cérémonie la voilà qui pose un pied sur un fauteuil, remonte la tonne de satin sur sa jambe et tranquillement détache un carré de velours attacher à sa cuisse...
Délie le lien et laisse tomber dans sa menotte les anneaux par qui tout arrive..


Les voilà Com's, tous beaux tout chauds...
On peut y aller.....


Le regarde attentivement ....

Vous êtes tout beau vous aussi , sauf que ...

Le doigt long et fin désigne la couronne sur la tête..

L'est pas a l'envers elle???
Revenir en haut Aller en bas
harpege

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Dim 24 Juil 2011 - 15:03

Bon, d'accord, depuis qu'il a fallu qu'il la supporte comme bailli, elle lui avait à peu près tout fait faire, et par reconnaissance pour sa bonne volonté elle ne pouvait pas refuser de venir au mariage du Coms.

Ce n'est pas comme si elle s'en voulait a postériori hein. Ou avait la vague impression qu'elle avait deux millions de trucs à se faire pardonner, non, non. Elle savait bien qu'elle s'en mordrait les doigts, que ça n'irait pas à son goût et qu'elle devrait se montrer patiente et boire le calice jusqu'à la lie.

Boire n'est jamais un souci, c'est la lie qui l'ennuyait un peu.

Sortant un instant de la petite église où venait de se dérouler le baptême de sa fille, Harpège se dirigea lentement vers l'auberge où elle avait trouvé à se loger. Elle voulait marcher un moment et réfléchir. En chemin, elle croisa…. des bretons, des tas de bretons, des bretons partout ! Les seuls bretons qu'elle connaissait semblaient briller par leur absence, malheureusement. Reconnaissant les couleurs, elle soupira, la journée risquait d'être longue….

Réfrénant un froncement de sourcil car certains de ces bretons croisés ne l'aimaient pas du tout, mais pleine de bonne volonté, elle se tortura la cervelle un long moment pour choisir la tenue. Assurément, l'uniforme royal de l'amirauté de France, ce serait une faute de goût. L'uniforme plus léger proposé par Fox à bord de son navire, une autre. Elle fut pourtant tentée un instant. En noir ? Non, un mariage est sensé être gai, même s'il est plein de bretons. Les couleurs vives étaient proscrites….. Non d'un poisson volant, pas facile !

Moult tergiversations plus tard elle opta pour une robe moirée, d'un vert si profond qu'elle paraissait noire sauf lorsque les rayons du soleil glissaient dessus. Elle bougeait autour de ses hanches comme la tant aimée mer d'Irlande et gardait une vague odeur de cette terre adorée. A peine une broche ambrée dans les cheveux, en souvenir de sa boisson favorite, et c'est escortée de deux de ses marins à tout faire qu'elle reprit le chemin de l'église. Avec eux, elle n'aurait besoin que d'une dague pour parer au plus pressé, ils seraient là si les choses dégénéraient.

La bonne surprise lorsqu'elle pénétra à nouveau en l'église ! Ca ne parlait plus que breton là dedans, elle aperçut même des couleurs françaises, du nord, loin, au-delà même de l'Artois…. Quelques tabarts provençaux, et des visages inconnus. Puis, à son grand soulagement, un habit occitan…. Harpège, reconnaissant une silhouette connue, enfin une, se glissa derrière elle et lui tapa gentiment sur l'épaule.

Revenir en haut Aller en bas
ariot



Messages : 5
Date d'inscription : 20/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Dim 24 Juil 2011 - 17:56

Aux abords de l'Eglise, un groupe composé d'un juvénile et de six séniors était recroquevillé au dessus d'un animal afin de l'étudier et de comploter sur les effets et réjouissances qu'il était possible d'apporter à ce mariage. Le mariage de Toni était en soi un événement et Ariot senti en lui le devoir de rendre ce moment unique...

Les druides qui étaient prompts à la fête ne se firent guère prier pour concocter des potions aux titres aussi évocateurs que "rire ultime", "danse ridicule", "chant de casserole" ou encore "vent nauséabond". Mais cet humour potache ne suffisait pas,
il restait à ajouter quelque chose de vraiment spectaculaire, marquant et d'inoubliable.
Le groupe se fixa sur une idée qui, à priori, ne causerait aucun danger.
Mis en place, le groupe alla revêtir leur tenu de noces dessinées par le créateur Sean Connery. Les kilt étaient verts rayés de marron arborant fièrement les blasons d'Orkney, Broquiès et Laguiole, avec un petit sac en cuire doté d'un fermoir en argent. Le haut était composé d'une chemise blanche garni de froufrous ainsi que d'une veste noire. Chaussettes remontant jusqu'au bas du genou avec deux petits pompom, le groupe était prêt.

L'entrée dans l'église se fit, pour une fois sobrement et sans trop de bruit.
Ariot y pénétra le premier suivit de la horde de druide placé deux par deux et serpes dans une main et gui dans l'autre. Il salua l'ensemble des invités déjà présents, que du gratin visiblement, et senti le besoin de se présenter.


Mesdames et Messieurs, permettez-moi de me présenter moi-même ainsi que mes camarades. Ariot d'Orkney, de Broquiès et de Laguiole ; fils de dame Harpège d'Orkney et de Laguiole et de feu messire Brann de Broquiès.


Le jeune homme s'incline dignement et se dirige vers sa mère pour lui faire un gros bisous et la féliciter pour sa beauté.
Revenir en haut Aller en bas
frederine

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 16/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Lun 25 Juil 2011 - 13:31

Frederine n'aurait manqué pour rien au monde la cérémonie de mariage de son com's , ils en avaient traversé des galères .
Jamais elle n'aurait pensé que le Comte aurait trouvé une épouse , la jeune fille doit avoir un tempérament bien trempé pour lui tenir tête pensa t' elle ... Ce qui la fit sourire.

Pour l'occasion elle c'était fait une jolie robe dans les tons beige rosé, ce qui la change de sa couleur préférée le rouge.
Ayant quitté le Rouergue depuis un bon moment , elle rentre dans l'église d'Espalion pleine de gens qu'elle ne connaissait pas, elle regarde de tout les cotés, soudain elle entend une voix encore pas très affirmée décliner son identité, elle pouffe de rire en mettant sa main devant son visage pour ne pas que les gens la prenne pour une folle, son filleul Ariot se présente à la foule.

Pour une entrée fracassante , c'en est une.....sa mère va être contente....

Fredeine continue de regarder si elle voit des têtes connues quand soudain elle aperçoit Harpege , elle se faufile doucement vers elle ......
Revenir en haut Aller en bas
Maewenn

avatar

Messages : 1094
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Lun 25 Juil 2011 - 20:05

Le soleil était déja haut dans le ciel lorsque les cloches tintèrent. L'office ne tarderait surement plus à commencer. Petit à petit les gens s'engouffrèrent dans l'Eglise et prirent place pour assister à la plus impropable union qu'il leur ait été donné de voir.

Le marié bon il est pas loin. Angoissé, mais pas loin c'est le principal. Mais la mariée ? Elle est ou elle ? Ca y'est ... a tous les coups elle a prit la fuite. Loin très loin d'ici. Tss, vous revez hein. Elle va pas se barrer. Pas maintenant, il est trop tard. Ou trop tot au choix. Surveillez bien ... Dès qu'un carosse aux magnifiques armes Guérande s'offrira à votre vue, la cérémonie pourra commencer.

En attendant prenez place, discutez, saluez ... Amusez vous avant que la Mariée ne débarque pour vous voler la vedette.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Hersende

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 23/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Mar 26 Juil 2011 - 9:24

Guidée par le garde, Hersende arriva devant la chapelle. Elle aperçut de loin la Régente du Marquisat et la Comtesse de Provence et se hâta d'aller les retrouver, se doutant que son arrivée les surprendrait quelque peu. Elle souhaitait tant avoir des nouvelles de sa Provence dont elle était éloignée malgré elle et devait - hélas - le rester encore un peu...

Au passage, elle croisa pas mal de têtes connues. Elle aperçut Harpege un peu plus loin et vit parmi les Bretons arrivés Albatrus vers lequel elle se dirigea.
Revenir en haut Aller en bas
Milady

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 11/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Mar 26 Juil 2011 - 10:33

Constance manquât de hurler dans l'église en voyant Sa Majesté s'avancer en tenue festive comme si rien n'était arrivé...
Cette femme était censé être entre les mains de ses ravisseurs et non, elle était là au mariage...

Elle tira sur la manche de Miss pour l'alerter, la bouche ouverte et le regard surpris.

Cela faisait quelques minutes qu'elle était entrée dans l'église et s'était assise parmi les invités. Quelques minutes qu'elle cherchait les mots pour excuser l'absence de la Marquise ; Marquise qui finalement était là.
Revenir en haut Aller en bas
IMAGINE

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Tréguier en Bretagne

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Mar 26 Juil 2011 - 23:29

Son amie dame Zakarine ayant décidé aujourd'hui de faire .. comme d'habitude, Gin, elle, décida de ne pas se faire remarquer, elle se fit donc déposer la première devant l'église d'Espalion. Enfin quand on dit "première" tout est relatif. Chez elle cela veut tout simplement dire qu'elle est là avant Zakarine. Une robe toute simple, les cheveux lachés, une petite laine sur le bras, elle se joint aux quelques personnes qui comme elle se rendaient à l'église. Un sourire aux regards croisés, elle gravit les quelques marches et ... quelle drole d'impression de voir les grandes portes d'une église ouvertes. C'est la première fois qu'elle va entrer par la grande porte, d'ordinaire toujours en retard elle avait droit à la petite porte sur le coté... Vous savez, celle qui est censée vous faire entrer discrètement pour ne déranger personne mais qui s'acharne à grincer quelque soit l'allure à laquelle vous l'ouvrez. Pff elle a tout essayé. Ouverture vive. Ca grince plus vite mais ça grince. Ouverture à deux à l'heure.. la pire ! le son est décomposé mais au final tout y est sauf que là ça prend nettement plus de temps..

Il y a déjà du monde à l'intérieur. Elle se signe et s'installa sur un des bancs du milieu. Ni trop près, ni trop loin. Et en bout de ligne, pas question de rater la mariée bien sur mais pas question de rater la tronche que fait systématiquement zak lorsqu'elle est en retard. Gin en sourit d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
toni_montana

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 04/06/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Jeu 28 Juil 2011 - 16:25

Il regarde amusé Cerdanne fouiller pour retrouver les alliances.

Les voilà Com's, tous beaux tout chauds...
On peut y aller.....


Tout semblait donc en ordre

Vous êtes tout beau vous aussi , sauf que ...

Hm ... Regard intrigué alors que le doigt pointe sa tête

L'est pas a l'envers elle???

Il porte la main a sa tête en cherchant un miroir.Ce n'est qu'une fois rassuré qu'il comprend la plaisanterie, entendant les cloches sonner il tend le bras à son témoin

Bien, allons y...

Il entre alors dans l’église et avance au milieu des invités, adressant quelques salutations discrètes a ceux qu'il n'avait pu saluer avant. Avançant il reconnait la Marquise du MAO et bien qu'on lui avait annoncé qu'elle ne pourrait surement pas venir, il gardait la conviction qu'elle ne raterait pas un tel évènement. Un petit signe dans sa direction pour lui montrer sa joie de la savoir là et le voilà au pied de l'autel face à l'officiant.

L'attente commence, longue et insoutenable ...





Dernière édition par toni_montana le Jeu 28 Juil 2011 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Maewenn

avatar

Messages : 1094
Date d'inscription : 04/10/2010

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Jeu 28 Juil 2011 - 20:57

Le Carosse Guérande arrive bientot sur la place de l'Eglise. A son bord, les Guérande forcément ... Et Aphy. Ouais, ils l'ont récupéré sur le chemin. Ils n'allaient tout de meme pas la laisser planter la toute seule. Toute la petite troupe arrive donc à destination. La mome descend du carosse au bras de son paternel. Un sourire figé sur son visage. C'est qu'au fur et à mesure qu'elle se rapproche de l'église, elle se sent moyennement bien la mome. Angoissée ? Non jamais voyons. Ou ptete juste un peu alors. C'est que son avenir va se jouer dans cette église. Enfin une partie du moins. Nan parce que faut pas abuser, le comte n'est pas non plus toute sa vie complete ... Sinon j'vous dis pas l'état de ses chevilles.

Enfin faut avouer quand meme que se retrouver la, a se marier déja ... c'est pas chose aisée pour elle. Parce que les engagements, c'est pas trop son truc hein. Mais en plus se marier avec le comte que tout le monde restait persuadé qu'il se marierait jamais. Bah ca lui colle une pression en plus à la jeune femme. Et si il se rendait compte qu'elle est insupportable, têtue, capricieuse, chieuse au possible, peste ? Si il se rendait juste compte qu'elle a un caractère moyennement simple à gérer. Non faut pas qu'il s'en apercoive aujourd'hui ... Manquerait plus qu'il réponde "non" à la question fatidique.

Alors elle sautille d'un pied sur l'autre pour masquer sa peur sur le parvis de l'église (oui c'est une facon particulière de la masquer mais on fait ce qu'on peut), le bras toujours accroché a son père. Pilier qui l'aide toujours à tenir malgré les aléas de la vie. Et puis elle reve. Elle aimerait un mariage comme celui de ses parents ou l'amour et la tendresse sont encore la après des années. Un sourire à sa mère et un baiser sur sa joue. Un bras qui resserre celui de son père. C'est qu'il va falloir y aller bientot. Tous les visages se fixeront sur elle. Elle frissonne rien que d'y penser. Surtout ne pas les regarder et juste sourire. Ne pas quitter son regard à lui. Il l'apaisera, elle en est convaincue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sancte Iohannes

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Jeu 28 Juil 2011 - 21:38

Le plateau du Roergue. Beau pays, mais Iohannes avait ses dirigeants à la caille. Pourtant, il avait accepté de venir, sachant qu'il bénéficierait de l'hospitalité du Coms le plus célèbre du Comté. Ce qui n'est pas rien. De surcroit, la cérémonie d'un mariage aviverait dans le coeur sec du Réformé le doux souvenir d'une époque révolue depuis longtemps. Une époque où lui aussi, avait retrouvé sa compagne devant l'autel. Désormais, il se présentait en tant que veuf, pour une union qui le laissait quelque peu sceptique. Arrivé à destination, il confia sa monture à un palefrenier qui lui sembla avoir bonne tête, et se laissa guider par le flot des invités, dont il ne connaissait pas le quart.
Revenir en haut Aller en bas
Aalys

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/01/2011

MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   Jeu 28 Juil 2011 - 21:40

Un sourire à Guillaume tandis que celui-ci devisait sur l'architecture des bâtisses du sud. Il est vrai qu'elle aimait ces couleurs plus chaleureuses que celles de Bretagne où elle avait vécue durant une année. Mais alors que le temps passait, surement se trouvait-elle trop subjuguée par les paroles ou plutôt le Chevalier, les invités venaient et prenaient place dans l'église. La mariée déjà était rendue sur place, dans son carrosse, princesse du jour qu'elle était.

Je propose que vous m'accompagnez jusqu'au bout puis que vous preniez place ensuite non loin.

Clin d'oeil amusé à son intention, aimant l'idée d'être diaconesse accompagnée jusqu'à l'autel, et voilà qu'elle passe son bras sous le sien pour le presser de pénétrer en les lieux, à la suite des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cérémonie du mariage   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cérémonie du mariage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mariage de Mark 08/11/09
» 10è anniversaire de mariage de Dawn et Gary Barlow 12.01.10
» 30 ans de mariage
» 60 ans de mariage et ................
» anniversaire de mariage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
De Ploermel à Ayssènes :: Du temps du Comté d'Ayssènes :: L'Eglise d'Espalion-
Sauter vers: